TOUCHE PAS À MON TROTTOIR

En Marche sur des trottoirs publicitaires ? Janvier 2018


Un décret surprise publié en catimini à la veille de Noël prévoit la possibilité d'utiliser le sol des trottoirs comme support de publicité.
À moyen terme, cette possibilité pourrait s'étendre aux trottoirs de toutes les villes de France, et notamment à Paris.
Les adhérents En Marche sont souvent appelés à soutenir l'action du Gouvernement,
mais que faire lorsqu'un décret est manifestement contraire à l'intérêt général ?
Cette "expérimentation" est explicitement dérogatoire aux Codes de la Route et de l'Environnement,
et le décret évoque le risque d'accidents, notamment pour les piétons.
L'important pour la planète est de développer une culture de la frugalité, et non plus de la consommation (excitée par la publicité).
Nous avons apprécié les Cars Macron, libérant une activité utile pour les citoyens dans le cadre de l'économie réelle.
La pub sur trottoirs prétend, elle aussi, lever une réglementation bridant l'activité, et favoriser l'emploi :
en fait l'impact sur l'emploi sera minime, et la publicité n'est pas directement utile aux citoyens : au contraire elle contribue à les manipuler.

Un des piliers de la République (Res Publica) est la notion de Chose Publique, distincte de la dynamique commerciale ;
le trottoir est la première chose publique que le citoyen rencontre quand il met le pied dehors.
Même si une avenue est animée par les commerces, l'alignement sépare le trottoir (public) et les commerces (sur parcelle privative).
Il s'agit donc d'une affaire qui touche un fondement de l'engagement politique
(et va à l'encontre du récent sommet Climat à Paris lancé par la même équipe).

Dans la perspective des municipales, les électeurs ne manqueront pas de nous interpeller :
"les candidats En Marche autoriseront-ils la publicité en surface des trottoirs sur lesquels nous circulons tous les jours ?"

Parmi les vœux de saison, souhaitons que le bon sens l'emporte...
Clément-Noël D.
Urbaniste
Adhérent En Marche (Paris 14e)
Quand on se met en marche, il est prudent de regarder où l'on met les pieds

Parcours
Clément-Noël DOUADY a été enseignant au Magistère Aménagement (Paris1 Paris8),
Professeur Invité à l'Université de Wuhan (Chine)
et membre suppléant du Collège Régional de l'Environnement d'Île de France.
Il est maintenant Chercheur Associé dans une équipe du CNRS impliquée dans l'environnement,
et Expert auprès du HCERES.