calligraphies
panneau et éventail
Institut Confucius, cours de calligraphie 2° semestre 08-09





Voir bambou

fond en gris : poème de Sudongpo :
 
Quand Yuke peint un bambou,
il voit le bambou, il ne voit plus les gens ;
Non seulement il ne voit plus les gens,
mais il ne se voit plus lui-même,
son propre corps comme transformé en bambou...





projet d'éventail

sur les deux premiers vers du même poème
tout à gauche : "année du boeuf" (stylisation personnelle)
et signature "du andi"

L'éventail crée un espace en coordonnées complexes,
soit radiales (ici pour le texte et la signature)
soit cartésiennes verticales-horizontales (ici diversement basculées)


Et voici le texte complet du poème en caractères chinois et pinyin, puis mon propre essai de traduction, et enfin quelques traductions de référence :

Autant de traductions que de traducteurs... et autant d'interprétations graphiques possibles en calligraphie ?


autres calligraphies  sentences parallèles
retour à la page d'accueil