INSTANTANÉS

Sur la route d'Hénin-Beaumont

 

Départ du Panthéon à 7 h du matin ; je ne pense à m'asseoir à côté du chauffeur et à faire des croquis
au vol qu'à partir de la banlieue ; le car roule déjà à 100 km/heure, vitesse régulière qu'il conservera
tout le long du trajet.
Ci-dessous la totalité des 20 croquis, à l'échelle.

départ par la bretelle A3 ; à gauche les tours de quelque grand ensemble

les murs antibruits masquent le contexte (banlieue nord-est)

présence industrielle

échanges autoroutiers à hauteur de Roissy

débouché sur le plat pays (plaine de France)

arrivée dans une forêt (et traversée d'une voie surélevée)

Cathédrale ? (Senlis ?)

Péage

villages de plaine, village à flanc de coteau (ci dessous)

la ligne TGV (à gauche) longe l'autoroute ; à droite lignes haute tension

Le TGV passe en tranchée, l'autoroute monte sur la colline

les terrils marquent l'arrivée au pays minier (en mutation)

Hénin-Beaumont : la coupole de l'église ne devait pas dépasser la flèche de l'hôtel de ville.

Il est 9h30, et je dois aider le chauffeur à trouver l'adresse où nous sommes attendus.

- "Bon voyage ? - "Excellent, merci, chers amis d'Hénin-Beaumont...

tendre cadastre - croquis d'urgence - bucranes - vacances -

Retour à la page d'accueil - laisser un message