LIRE LA VILLE CHINOISE

PRÉFACE (序)

par SHU Changying

 

Quand Clément-Noël Douady m’a proposé d’écrire la préface pour ce recueil d’articles produits au fur et à mesure de son contact avec la langue, la culture, le pays et les habitants de la Chine, j’ai été très surprise et je pensais qu’il plaisantait. Je lui ai dit : en général c’est un "personnage célèbre" qui écrit une préface. Puis j’ai compris que ce n’était pas une plaisanterie et qu’il était sérieux. Je le remercie de donner cet honneur à une jeune personne "non célèbre" comme moi.

我的朋友杜安迪准备出版他这些年来陆陆续续写的,有关他和中国语言、文化、国家和老百姓的接触和交流的,文章。当他要我给他的书写序的时候,我以为他在开玩笑。我说:一般来说都是名人写序的。后来我知道他是认真的。我谢谢他对我这样一个不是名人的年轻人的赏识。

La plupart de ces articles prennent comme source l’aménagement de l’espace urbain mais bien au-delà. Ses observations et sa pensée naviguent entre l’urbanisme et la philosophie chinoise, notamment le Taoïsme. Je ne suis pas du tout dans le domaine de l’urbanisme ni de l’architecture, mais je dirais que le développement des villes en Chine a parfois oublié les vertus du taoïsme, comme l’harmonie entre l’homme et la nature, entre le vide et le plein (certains endroits sont radicalement chargés de constructions en quelques années). CND, lui, ne les oublie pas et les garde dans l’esprit en permanence : tantôt il ressent l’inspiration du taoïsme dans certaines réalisations d’aménagement de l’espace, anciennes ou modernes, et des pratiques de la vie quotidienne des Chinois ; tantôt, au contraire, il en ressent le manque et l’oubli. Dans ce dernier cas, il propose d’y faire appel.

大部分文章都是有关城市空间规划的,不过其内涵却超越了这个。他的观察和思考在城市规划和中国哲学,尤其是道家思想,之间畅 游。我不了解城市规划或建筑学,不过我想说:在中国的城市发展中,道家的智慧似乎常常被遗忘和忽视了,比如人和自然的和谐共处,实与空之间的平衡(很多地 方在短短几年被建筑物过度充塞)。杜安迪,他,却不曾忘记这个宝典,始终把它放在心上:有时,他从中国城市的某些规划设计 不论是古老的还是新兴的 感受到来自道家哲学的灵感;有时候,相反,他感觉到了缺失和遗忘,这时,他会敲敲警钟。

Outre la philosophie et le taoïsme, le regard de CND est plein de sympathie et de douceur envers les habitants et la culture (y compris la langue) du pays. Je pense que c’est une des approches et des attitudes d’aborder l’Autre. Il choisit d’observer, d’écouter, de sentir, de communiquer, de puiser dans la civilisation et la philosophie… Mais, quand il s’agit d’une façon de faire (en urbanisme) qui "va directement dans le mur", il le dit. Ce qui le différencie de certaines autres voix, c’est que la sympathie et la volonté de comprendre – et non la critique et la méfiance - constituent le fond, ou la mélodie de base, de ses observations et remarques.

杜安迪的目光不仅带着哲学和道家,而且充满着对中国文化和老百姓的友情和温情。我想这是一种看待“他者 ”的态度和方式。他选择了观察、倾听、感受、交流,选择了从中华文明和哲学中寻找答案。不过,如果有哪个城市建设的举措“是要碰 壁的”,他也会指出来。跟某些其它声音不同的是,在他的声音里,友情和理解 而不是批判和敌意 始终是背景音,是主旋律。

Un petit détail concernant le style : CND a un goût particulier pour les phrases garnies d’insertions, de suppléments, donc de bribes entre guillemets ou traits d’union (je ne sais pas s’il sera d’accord avec ma remarque et mon raisonnement suivant). Comme j’ai la même tendance et que, de surcroît, je connais un peu sa personne, j’en tire deux points : d'une part, cela reflète le dynamisme de pensée et de riches et diverses références dites ou, et surtout, non dites (parfois on a l’impression que cela coupe la lecture, surtout quand on ne saisit pas les références non dites) ; d'autre part, ce sont des articles qu’il a écrits au fur et à mesure, dont le style est bien libre puisqu’il chevauchait à sa guise ses observations et sa pensée…

有一个细节是关于他的写作风格的。杜安迪特别喜欢在句子内部作插入和补充,因此有很多逗号或连字符号之间的小句子(我不知道 他是否同意我的说法,也不知道他是否同意我下面要做的分析)。因为我自己也有这样的习惯,而且我对他这个人有点了解,对此我作两个评论:一方面,这体现了 他思想的活跃和跳动,和丰富的,说出来的和(尤其是)没有说出来的所指。如果我们不领会那些没有说出来的所指,我们也许会感觉阅读被屡屡切断。另一方面, 这些文章是他陆陆续续的随笔,因此他是随心所欲的,他的目光和思想自由自在地“驾风而行”……

 

Paris, le 15 juin 2011 (巴黎,2011年6月15日)

Retour à la présentation du livre Lire la Ville Chinoise - Commentaire de lecteurs
 

Retour à la page d'accueil